Langue actuelle Aktuelle Sprache

Clique ici pour suivre l’un de nos blogs de festivals de cinéma

Internationale Filmfestspiele Berlin Französische Filmwoche, Berlin Semaine de la critique Cannes Französische Filmtage Tübingen / Stuttgart Festival Du Cinema Allemand

Le jury Dialogue en perspective 2013

Johannes Lehnen, 19 ans, Mayence

Le cinéma est la grande passion de ce lycéen. Malgré son jeune âge, Johannes est déjà réalisateur, scénariste et producteur des courts métrages Night et Coccodrillo en 2012. Après trois ans comme simple spectateur à la Berlinale, il a souhaité faire enfin partie du jury.

Tatiana Braun, 29 ans, Karlsruhe

Cette jeune franco-allemande est la co-fondatrice d’un magazine de critique de cinéma « Fragmentfilm ». Sa participation au jury franco-allemand tombe pour elle à point nommé. Etudiante en journalisme européen, sciences de l’information et de la communication, elle souhaite par sa participation encourager la notoriété du futur film gagnant. Elle aime particulièrement les courts-métrages qui représentent, pour elle, une prouesse de concision et d’efficacité.

Regina Karl, 28 ans, Bamberg

Regina a étudié l’histoire de l’art à Munich en choisissant la spécialité cinéma. Elle espère que toute l’agitation autour de l’Ours d’Or ne détournera pas l’attention portée à des films jeunes et courageux.
Elle compte Maren Ade parmi ses cinéastes favoris car elle aime la sincérité et l’humanité dont elle fait preuve dans son travail avec les acteurs.

Clara Chapus, 24 ans, Reims

Etudiante en master 2 d’études cinématographiques à l’université Paris-Diderot, Clara a déjà réalisé un film documentaire sur les traces de la mémoire collective à Berlin en 2007 et a récemment terminé un stage comme traductrice au Festival international du film francophone de Tübingen. Pour se changer les idées, elle regarde et conseille volontiers La Vie est belle de Frank Capra. Elle rêverait de voir adapté à l’écran le romand de Mircea Eliade, Noces au Paradis.

Florian Targa, 27 ans, Paris

Florian a découvert le cinéma d’auteur par le cinéma allemand qu’il affectionne tout particulièrement. Diplômé d’études politiques et d’un master d’histoire à l’université Paris X, il est également passionné de littérature allemande. Emmanuelle Bercot et Maren Ade font partie des jeunes réalisatrices dont il apprécie le travail. Pour vivre des émotions fortes, il recommande La Ballade sauvage de Terrence Malick.

Théophile Foucart, 22 ans, Bernaville (Picardie)

Théophile est étudiant en sciences politiques dans un double cursus franco-allemand. Passionné de cinéma, il participe à de nombreux séminaires sur le sujet et y consacre son mémoire de fin d’étude. Il a également été président du ciné club de l’Institut d’Etudes Politiques de Rennes et a cofondé celui de l’université d’Eichstätt-Ingolstadt où il étudie. Christian Petzold fait partie des jeunes réalisateurs allemands qui l’impressionnent.

Jorge Henrique Viera Rodrigues, 23 ans, Lisbonne

En master de sciences de la communication à l’Université Nouvelle de Lisbonne, Jorge Henrique a étudié en Autriche et réside actuellement à la Maison de l’Allemagne à Paris. Sa spécialisation «Arts et Médias» reflète sa passion pour le cinéma. Pour lui, le cinéma allemand a retrouvé sa propre voix et une esthétique après la normalisation qui a eu lieu dans les années 90. Il aime le travail d’Audrey Estourgo et de Jan Raiber.