Langue actuelle Aktuelle Sprache

Clique ici pour suivre l’un de nos blogs de festivals de cinéma

Internationale Filmfestspiele Berlin Französische Filmwoche, Berlin Semaine de la critique Cannes Französische Filmtage Tübingen / Stuttgart Festival Du Cinema Allemand

Le secret des dieux, épisode 2 : « Dur, dur d’être un juré »

 

Nous les avions rêvés ces premiers instants cinématographiques, ces premières émotions qui s’échappent de l’écran pour venir nous chercher, bien installés au fond de notre siège.

 

Après cinq films de la sélection « Perspektive Deutsches Kino » nous voilà confrontés à notre rôle de juré.

 

Chaque séance et les quelques secondes qui précèdent le début du film sont l’objet d’un sentiment d’appréhension mêlé à une sorte d’excitation. Vais-je me laisser emporter par l’histoire ? Va-t-elle me toucher, m’émouvoir ? Le pouvoir des images aura-t-il la capacité d’illustrer les mots d’une langue qui ne m’est que peu familière ?

 

Puis l’écran devient noir, les premières images apparaissent, alors on met nos sens en éveil. Être juré c’est être prêt à tout voir, s’ouvrir à chaque film comme si on découvrait un nouveau monde. Le voyage dure entre une demi-heure et deux heures, puis la salle se retrouve de nouveau baignée dans une lumière tamisée, les applaudissement brisent le silence qui régnait jusqu’alors et on oublie qu’on n’est pas parti seul(e).

 

Du haut de notre rôle, il apparaîtra ensuite difficile d’établir un jugement lorsque l’on sait ce que représente la réalisation d’un film, voire impossible d’évaluer la qualité d’une œuvre cinématographique tout en restant impartial. La subjectivité d’un avis confronté à d’autres peut parfois nous faire reconsidérer la valeur d’un film.

 

Être juré c’est donc un travail de réflexion, de tolérance, de mise en confrontation et de questionnement permanent. Et autant dire que ça ne fait que commencer puisque la sélection comprend neuf autres films !