Langue actuelle Aktuelle Sprache

Clique ici pour suivre l’un de nos blogs de festivals de cinéma

Internationale Filmfestspiele Berlin Französische Filmwoche, Berlin Semaine de la critique Cannes Französische Filmtage Tübingen / Stuttgart Festival Du Cinema Allemand

Premier jour, premier tour – Entre l’OFAJ et la Berlinale Guest Reception

 

Ils sont tous là. Trois Françaises, trois Allemands et une Franco-Allemande, on ne pouvait imaginer équilibre plus précis.  Sourires curieux et valises encore à la main pour certains, doucement mais sûrement aiguillés par leur tutrice Jutta Brinkschulte comme ils le seront durant ces dix jours de festivalières festivités, ils poussent la porte légèrement enneigée des bureaux de l’OFAJ. Il est 14h, heure berlinoise, et — petits veinards ! ils ne savent encore rien de ce qui les attend.

Ce dont ils commencent à se douter, par contre, c’est combien l’expérience berlinalesque qu’il va leur être donnée de vivre sera entourée des « meilleures conditions possibles », ainsi que le leur rappelle la Secrétaire Générale Béatrice Angrand, là pour les accueillir. Là, aussi, pour leur raconter un peu du partenariat privilégié que l’OFAJ a su développer depuis dix ans avec la Berlinale, s’appuyant à l’époque sur un essor nouveau du jeune cinéma allemand pour réaffirmer un dialogue et croiser les regards. Pour l’attester chaque année, le joliment trouvé « Prix OFAJ-Dialogue en Perspective », le fameux, que devront donc remettre, en fin de parcours et après moult joutes verbales bilinguistes, nos sept nouveaux jurés.

Une fois remis à chacun le kit du festivalier heureux (pour tout savoir sur ledit kit, c’est par ici), direction Potsdamer Platz, numéro 11 exactement, plus connu pendant ces dix jours sous le nom de Berlinale Guest Reception, pour un petit tour du propriétaire. Sur cinq étages de l’imposant immeuble de verre s’activent les faiseurs du Festival pour les derniers préparatifs.

Toc toc toc, premier échange avec Linda Söffker, directrice de la section pour laquelle notre jury officiera : Perspektive Deutsches Kino. Toc toc toc, le Ticket Office, vide encore mais qui demain fourmillera d’accrédités venus retirer leurs précieux billets avant de plonger pour le reste de la journée dans la délectation des salles obscures. Enfin, petit tour — le dernier, par le « Glasspitze », salle de conférence toute en longueur et écailles de verre, donnant avantageusement sur les milles petites lueurs de la nuit berlinoise.

Il est 18h, quartier désormais libre pour Chloé, Louise, Alice, Pauline, Marian, Hendrik et Alexandre, dont la fonction de « Jury Mitglieder », officialisée par l’ouverture de la Berlinale, commencera demain.